Accessibilité
a A
  • Bienvenue à Bruley
    Bienvenue
    dans notre village typique
    des Côtes de Toul !
    BRULEY
  • Photo003
    Bruley
  • Eglise
    Eglise Saint Martin
    BRULEY
  • photo004
    Vignes
    Côtes de Toul
  • Photo001
    Vignes
    Côtes de Toul
  • Rue de la République en montant
    Rue de la République
    BRULEY
  • Photo002
    Vignes
    Côtes de Toul
  • photo005
    Vignes
    Côtes de Toul

Histoire

Bien que l’on n’ait pas trouvé sur le territoire de la commune de restes d’une culture celtique antérieur, il est certain qu’il a existé au moins une villa gallo-romaine sur le territoire mais elle n’a pas été fouillée. Depuis l’époque romaine, la vigne est présente. Au XIX° siècle, elle occupait la plus grande partie du territoire mais un insecte destructeur des ceps, le phylloxera et les maladies ont eu raison des cépages de l’époque, à la fin du siècle. Comme parallèlement l’industrie naissante et la construction de l’ensemble fortifié Serré de Rivière sur la place de Toul offraient des emplois bien rémunérés, la vigne fut presque abandonnée. La concurrence des vins du Midi fit des anciens vignerons surtout des marchands de vins jusque vers 1975 où l’arrivée d’une génération entreprenante sur le secteur relança la culture de la vigne qui couvre actuellement trente hectares sur le territoire alors que le vignoble des Côtes de Toul dépasse à peine les cent hectares. On y produit essentiellement du vin gris à base surtout du cépage Gamay, du vin blanc à partir du cépage auxerrois et du pinot rouge. Une partie du vin gris est transformé par la méthode traditionnelle en vin pétillant. La renommée des vins des Côtes de Toul atteint maintenant les meilleures tables. Depuis 1998 le vignoble des Côtes de Toul porte le label d’appellation d’origine contrôlée AOC.

 

 

Historiquement le village appartenait à la province de Champagne, prévôté de Vaucouleurs, baillage de Chaumont. Mais l’appartenance culturelle est lorraine. Jusqu’au XVI° siècle les seigneurs ne résidaient pas sur place. Le village a une longue tradition religieuse. Une abbaye de femmes de l’ordre des prémontrés rattachée à l’abbaye de Rangéval existait au XI° siècle au lieu dit le Val des Nonnes, un écart du village. L’emplacement fut repris par un noviciat des ermites de Saint Antoine au XVII° siècle. Il disparut avec la Révolution. Le lendemain de Noël 1688 naquit à Bruley, Jean-Baptiste VATELOT. Chargé par l’évêque de Toul de développer l’enseignement des filles à la campagne, ce prêtre fonda la congrégation religieuse de la Doctrine Chrétienne toujours active aujourd’hui. La maison fondée par le père Vatelot est encore occupée par les religieuses de la Doctrine. Il est inhumé dans le cloître de la cathédrale de Toul. Au XVIII° siècle Jean Maussée, frère Albanus, lui aussi natif du village développa avec succès l’enseignement des frères des écoles chrétiennes en Equateur. Les moines de l’abbaye de Riéval avaient une importante maison dans laquelle ils pressaient leur vendange, aujourd’hui habitation particulière au bas de la rue du Chêne.

 

 

Les premières manses se sont développées autour de l’église bâtie vers 1175 tout en haut du village. Il en subsiste encore une tour chœur et une abside de style roman qui portent le nom de chapelle saint Martin et présente un intérêt architectural sur le style de cette époque. En 1882, un prêtre de la paroisse lança l’idée de construire une reproduction de la grotte de Massabielle ce qui fut à l’origine d’un pèlerinage dédié à Notre-Dame de Lourdes. La Grotte fut complétée par les chapelles dites du Rosaire qui présentent quinze tableaux racontant la vie de la Vierge. Ces remarquables tableaux en céramique ont été fabriqués à la faïencerie de Bellevue à Toul et à celle de Vitry le François, filiale de Sarreguemines. Ces tableaux sont complétés par un très riche travail de ferronnerie pour les fenêtres et les grilles. L’importance prise par le pèlerinage conduisit tout naturellement à la construction à partir de 1895 d’une église plus vaste de type basilique néo-gothique.

Informations pratiquesBlason Bruley
Adresse
Mairie de Bruley36 rue Victor Hugo54200 Bruley
Téléphone
03 83 43 85 87
Fax
03 83 43 85 88
Horaires d'ouverture
HEURES D'OUVERTURE AU PUBLIC : Le Lundi : de 10h00 à 12h00
Le Mercredi : de 10h00 à 12h00 (permanence du Maire de 11h30 à 12h00)
Le Samedi : de 17h00 à 19h00 (permanence d'un(e) Conseiller(e) Municipal(e) 
SUR RENDEZ-VOUS EN DEHORS DE CES HORAIRES.
 
Retour haut